Changement de situation professionnelle après l'entretien d'assimilation

Bonjour à tous,

Mon REX avec une petite question à la fin :slight_smile:

Je suis arrivé en France en 2010 pour mes études supérieurs pendant 5 ans jusqu’au niveau equivalent Master 2.

A la suite de mes 5 années, je fais un parcours professionnel de 4 ans en Espagne de 2015 à 2019.

Ensuite je reviens en France en Septembre 2019 pour travailler en CDI avec un TDS passeport talent salarié qualifié.

Ayant obtenu un diplôme supérieur Français, la durée de séjour a été réduite à 2 ans à partir de 2019 pour déposer un dossier de naturalisation. Je dépose donc mon dossier en novembre 2021 (le dépôt se fait en ligne pour la préfecture de du val de marne).

En Février 2021, je démissionne de mon ancienne boite pour refaire le même métier à partir de Mars 2022.

En mai 2022, je reçois une demande de complément (les justificatifs de mon PACS avec une personne de nationalité française, déjà envoyés en ligne mais ils ont redemandé). Suite à l’envoi de ces éléments complémentaires, je reçois un récepissé de complétude via la plateforme NATALI, un numéro 2021 X 208*** et je passe mon entretien en préfecture le 26/07/2022.
Lors de l’entretien je signale verbalement le changement de boite à l’agent mais ce dernier n’y accorde pas beaucoup d’importance. Il m’informe simplement que seuls les baisses conséquentes de rémunération seraient importantes à signaler.

A la fin de l’entretien, l’agent m’informe que mon dossier sera transmis au ministère de l’intérieur et qu’ils me donneraient une réponse dans les 12 mois.

Or avec mon nouveau travail, j’arrive en ce moment en fin de période d’essai et je suis dans une grande réflexion quant à la poursuite de ma mission. En effet, je ne me sens pas bien du tout dans le travail et j’ai entamé déjà des démarches de transition professionnelle à ce stade (sans éléments concrets mais je suis actif là-dessus). J’hésite fortement à demander à mon employeur de ne pas valider la période d’essai afin que les choses se passent sereinement et éviter une confrontation avec une rupture conventionnelle etc dans peu de temps…

Pensez-vous que la rupture de période d’essai, et donc une période de chômage pendant au moins quelques semaines avec les allocations ARE (peut être quelques mois), serait préjudiciable dans la démarche de naturalisation?

En général les REX parlent de changement de situation avant l’entretien (chômage), et non après. Quelqu’un a t il été dans ma situation?

En vous remerciant par avance.

Bon courage à tou.te.s